La situation politique en Italie

Nous sommes la 1ère plateforme dédiée aux expatriés francophones en Italie!

L’année 2022 a été un moment crucial pour la situation politique en Italie ainsi que pour la France car cela a été l’année des élections présidentielles. En tant qu’expatrié en Italie, il n’est pas toujours facile de comprendre la situation politique italienne, car le fonctionnement est différent de celui français, mais nous allons essayer de voir les éléments importants qui te permettront de vivre au mieux ton expatriation en Italie tout en comprenant les éléments fondamentaux du cadre politique.

  1. Le régime politique en Italie
  2. Le gouvernement italien
  3. L’instabilité politique en Italie
  4. Le Président en Italie
  5. Les partis politiques en Italie
  6. Voter en Italie

Le régime politique italien

Le régime politique italien est un régime parlementaire, ce qui signifie que c’est le Parlement qui a le pouvoir de décision et non le Président de la République en Italie.

Le Parlement italien est composé de la Chambre des Députés et du Sénat de la République qui ont le même pouvoir (cela s’appelle le bicamérisme parfait).

Le système politique italien actuel a été instauré en 1948 après 20 ans de fascisme. Le manque de confiance entre les différents partis, empêchait d’en voir un seul monter au pouvoir ce qui a donné naissance à ce modèle où tous les partis cohabitent au sein d’un même gouvernement.

Le gouvernement italien

Le gouvernement de la République italienne est dirigé par le Président du Conseil des Ministres.

En Italie, le Président du Conseil des Ministres ainsi que le Président élisent le gouvernement composé de Ministres dont le nombre peut varier selon le choix du gouvernement.

Il existe les Ministres rattachés à la Présidence du Conseil: Ministre des relations avec le Parlement, Ministre de l’administration publique, Ministre des régions, Ministre du Sud et de la cohésion territoriale, Ministre de l’innovation technologique, Ministre de la jeunesse, Ministre de l’égalité des chances et la famille, Ministre du handicap, Ministre du tourisme.

Et des Ministres avec portefeuille, c’est-à-dire, en charge d’une activité précise, c’est le cas des Ministres suivants: Ministre des affaires étrangères et de la coopération internationale, Ministre de l’intérieur, Ministre de la justice, Ministre de la défense, Ministre de la transition écologique, Ministre de l’économie et des finances, Ministre du développement économique, Ministre des des transports et des infrastructures, Ministre du travail et des politiques sociales, Ministre de l’instruction, Ministre de l’enseignement supérieur, Ministre de la culture, Ministre de la santé.

L’instabilité politique en Italie

Entre 1948 et 2018, l’Italie a connu 62 gouvernements, dont la durée moyenne était à peine supérieure à un an. La gestion du pays est difficile car les crises politiques se succédent.

Le problème étant que le schéma de l‘éléction en Italie est assez complexe, la naissance de petits partis rend difficile l’établissement d’une majorité.

Le Président de la République

Le Président de la République en Italie est élu pour un mandat de sept ans par le Parlement italien (Chambre+ Sénat), et non pas par le peuple. Les charges du Président en Italie sont essentiellement honorifiques, contrairement au Président de la République en France.

president italien

Ses fonctions sont principalement de coordination et surveillance de l’application des normes de la Constitution italienne.

Actuellement le Président est Sergio Mattarella (80 ans), en charge depuis 2015 et élu pour un second mandat en février 2022.

Les partis politiques en Italie

Il y a sept principaux partis politiques italiens:

Il Movimento 5 Stelle: représenté par Giuseppe Conte, qui ne se considère pas comme un parti politique. Les 5 étoiles représentent les 5 piliers: sauvegarde de l’eau, mobilité responsable, développement économique, connexion, environnement.

La Lega: (Droite/extrème droite) représenté par Matteo Salvini, se décrit comme étant en faveur de la séparation du nord et du sud de l’Italie, de l’ indépendance Européenne et de la monnaie, et en faveur de la lutte contre l’immigration.

– Il Partito Democratico: (Centre gauche), représenté par Paolo Gentiloni, évoque la révision de la Constitution italienne, le développement économique du Sud de l’Italie, prône l’égalité des chances et l’importance du développement durable.

Forza Italia: (Centre Droite) représenté par Silvio Berlusconi, souhaite limiter le contraste entre la richesse et la pauvreté en évoquant une série d’avantage fiscaux pour tous allant de la réduction de l’impôt sur la première habitation jusqu’à l’augmentation des retraites. Ce parti propose des aides pour les entreprises qui assument des contrats d’alternance et propose des réformes pour rendre plus simple la bureaucratie italienne.

Fratelli d’Italia: (Droite/Centre Droite) représenté par Giorgia Meloni, propose des  réformes pour soutenir les familles,  le Made in Italy, la sécurité et la légalité. Elle propose une réduction des  taxes et l’assouplissement de la bureaucratie. Elle soutient la relance économique de l’Italie et particulièrement du Sud de l’Italie. En faveur des entrepreneurs, elle défend le patrimoine italien. Fratelli d’Italia, propose de réformer le système de l’enseignement italien avec des études plus courtes.

Italia Viva: (Centre Gauche) représenté par Matteo Renzi: axe son programme sur la lutte contre la criminalité et le terrorisme, la laicité, la défense du patrimoine, la lutte contre l’analphabétisation et le développement durable.

Coraggio Italia: (Centre Droite) représenté par Luigi Brugnaro: parle à la fois d’ innovation mais de protection de l’identité nationale, de reconstruction économique et de soutien au retour à l’emploi pour les chômeurs et souhaite réformer le système éducatif.

Parmis ces groupes, ceux qui ont le majeur nombre de sièges au Parlement sont: il Movimento 5 Stelle, La Lega, Il Partito Democratico, Forza Italia.

L’Italie, divisée en deux parties, la Droite et la Gauche, ne parvient pas à avoir une majorité claire et c’est pour cette raison que la loi électorale a changé en 2017 avec l’intégration du scrutin mixte.

Voter en Italie

politique italienne

Le Droit de vote en Italie, est accordé aux citoyens italiens, qui ont donc la nationalité italienne et qui se sont inscrits sur les listes électorales auprès de la Mairie de résidence.

En tant qu’expatrié en Italie, résident en Italie et ressortissant de l’Union Européenne, tu auras toutefois le droit de vote aux élections municipales, si tu en fais la demande, 5 jours avant l’élection.

Tu pourras également choisir de voter en Italie aux élections du Parlement Européen,mais dans ce cas, tu devras t’inscrire sur les listes électorales de ta commune de résidence, 90 jours avant l’élection.

Les élections italiennes se déroulent en un seul tour de scrutin et utilisent un système mixte : certains sièges sont attribués au scrutin uninominal majoritaire à un tour et une majorité l’est au scrutin proportionnel.

Ceci signifie, que pour la Chambre des députés, comptant 630 membres élus pendant 5 ans, 37% sont élus au scrutin uninominal, 61% sont élus au scrutin proportionnel et 2% par les italiens à l’étranger.

En somme dans chaque circonscription sera ainsi élu le candidat qui aura obtenu le plus de voix au premier tour. Mais les autres sièges en jeu seront répartis de façon  proportionnelle, entre des listes présentées par des partis ou des coalitions. C’est à dire que l’on traduira en pourcentage, le nombre de voix totales obtenus et nous ajouterons le même pourcentage à la proportionnelle. Par exemple, si la Lega obtient 63 votes, ce qui représente 10% des 630 sièges au scrutin uninominal et que Forza Italia en a obtenu 126 votes, ce qui représente 20%, alors pour la partie proportionnelle il sera accordé 10% supplémentaires des sièges  à La Lega (+63 sièges) et 20% supplémentaires à Forza Italia(+126 sièges) Pour un total de 126 sièges pour la Lega et 252 pour Forza Italia.

Aller en Italie
Aller en Italiehttps://www.allerenitalie.com
Nous sommes le 1er réseau de professionnels francophones en Italie (agences immobilières, assureurs, experts fiscaux, avocats, assistants administratifs) qui peut vous aider dans vos projets d'expatriation, emploi et immobilier en Italie. ---------- We are the leading network of professionals in Italy (real estate agencies, insurers, tax experts, lawyers, administrative assistants) who can assist you with your expatriation, employment, and real estate projects in Italy.

Articles conseillés