Vivre en Italie : 20 démarches pour s’expatrier en 2024

Nous sommes la 1ère plateforme dédiée aux expatriés francophones en Italie!

Voici les 20 démarches pour s’expatrier en Italie qui pourront t’aider à préparer ton expatriation en Italie. L’une des plus grandes peurs et de se perdre dans les méandres de l’administration italienne. Tu trouves des informations contradictoires ou incomplètes et tu ne sais plus ou’ tu en es. Pas de panique! Dans cet article nous t’aidons à focaliser sur les points les plus importants.

  1. Partir vivre en italie démarches
  2. Vivre en Italie : avantages et inconvénients
  3. Vivre en italie avis

Vivre en Italie : 20 démarches pour s’expatrier en Italie en 2024

Partir vivre en Italie démarches

Cela va te surprendre, mais les démarches administratives en Italie nécessaires pour s’expatrier en Italie, changent en fonction de ta situation et de la durée de permanence en Italie. Prenons le cas d’une situation classique ou’ tu décides de venir vivre en Italie, pour y rester et y travailler afin de te donner une ligne à suivre.

JE PARTICIPE AU COURS EN LIGNE SUR L’EXPATRIATION

  • Recherche de l’endroit idéal: à chaque personne/profil correspond une région italienne, parfois tu seras guidé par le cœur, parfois par l’emploi. Il est indispensable de faire une étude de marché au préalable des endroits qui pourraient correspondre à ton profil professionnel (en regardant les annonces d’emploi dans le secteur qui t’attire) mais également en recherchant le meilleur secteur en fonction de tes besoins personnels (écoles à proximité, transports, etc etc) afin de te faciliter le plus possible ton expatriation en Italie.
  • Demander le code fiscal : Tu en auras sans doute beaucoup entendu parler, le code fiscal est un élément indispensable. Il est nécessaire que tu le demandes au consulat italien le plus proche de ton domicile avant ton départ ou all’agenzia delle entrate, une fois arrivé en Italie. C’est un numéro identificatif personnel, qui a une fonction similaire à ton code de sécurité social, mais en Italie, il sert absolument à tout : rechercher un emploi, ouvrir un compte bancaire, louer un appartement, obtenir une carte SIM, acheter une maison etc etc. Le délai d’obtention est d’environ 1 mois, et la demande est gratuite mais nous te conseillons de le demander le plus tot possible afin de faciliter toutes les autres démarches.
  • Vérifier la validité de tes documents d’identité : Avant de partir assures-toi que ta pièce d’identité soit valable, car une fois sur place, tu devras passer par le consulat français pour la refaire et cela pourrait ralentir toutes les autres démarches.
  • Traduire tes diplômes en italien : Pour demander l’équivalence de ton diplôme  en Italie, il sera necessaire de traduire tous tes diplômes en italien, le faire à l’avance te dera gagner du temps.
  • Demander l’équivalence du diplôme en Italie : Le consulat italien, au début de tes démarches, sera ton ami pendant un certain temps. Tu auras besoin de demander le certificat de valeur, qui est un document qui atteste la valeur de ton diplôme en Italie. Ce document te suffira comme équivalence de diplôme en Italie si tu occupes une fonction non réglementée du type (médecin, infirmier, enseignant, assistant social). Dans le cas ou’ tu occupes une fonction réglementée, ce sera au Ministère compétent de délivrer l’équivalence et il ne sera donc pas necessaire de demander le certificat de valeur.
  • Demander la carte européenne d’assurance maladie : Il se peut qu’une fois sur place, tu aies un moment de transition. Pour être pris en charge par le service sanitaire italien, il te faudra avoir la résidence, et cela peut prendre quelques temps, la carte européenne d’assurance maladie te sera très utile le temps que tu sois reconnu comme résident en Italie.
  • Rechercher un emploi en Italie : n’attends pas d’être sur place pour rechercher un emploi, commences à répondre aux annonces d’emploi en ligne, à contacter des personnes sur Linkedin, à tester le marché pour avoir un premier retour et rendre plus efficace ta recherche d’emploi au fil du temps.

 

  • Rechercher un logement en Italie : il n’est pas simple de louer un appartement en Italie, surtout dans les grandes villes ou’ il y a plus de demande que de logements disponibles. Organises-toi pour venir passer quelques week-ends en Italie, en regroupant plusieurs visites en un jour, le samedi, de façon à mettre toutes les chances de ton coté et te familiariser avec ton futur environnement.
  • Ouvrir un compte bancaire en Italie : Au départ, tu pourras ouvrir un compte bancaire italien pour les non-résidents, mais une fois sur place, tu pourras le faire évoluer en compte résident et avoir des tarifs plus avantageux. Cela dit, avoir un compte en Italie, est indispensable pour percevoir un salaire italien et dans la plupart des cas, payer tes factures en Italie. Pouvoir effectuer une demande à l’avance te fera gagner du temps.
  • Acheter une carte SIM en Italie : Tu peux très bien vivre en Italie avec une carte SIM française, mais renseigne-toi auprès de ton opérateur car certains peuvent bloquer la carte SIM s’ils constatent que tu es à l’étranger pendant plus de 6 mois. En effet, les forfaits étrangers sont parfois plus avantageux qu’en Italie, et de cette façon ils évitent la concurrence.
  • Obtenir un contrat de travail en Italie : Trouver un emploi en Italie est la première étape pour une intégration réussie. En effet un travail te permet d’obtenir plus facilement un appartement, la résidence en Italie et d’être pris en charge par le système sanitaire italien, ce qui est fondamental pour rester en Italie.
  • Obtenir un bail à ton nom en Italie : En Italie, il est possible que l’on te propose des locations courte durée ou sans contrat de location, de façon à ce que le propriétaire ne paie pas d’impôts sur le loyer que tu lui reverses, mais sans bail à ton nom, ou lettre de prise en charge, tu pourras difficilement demander la résidence en Italie. La façon la plus simple de l’obtenir est de passer par une agence et de demander s’il est possible de demander la résidence pour ce logement.
  • Souscrire une assurance habitation en Italie : En Italie, il n’est pas obligatoire de souscrire une assurance habitation, mais en cas de dégâts causé, tu restes responsable selon les cas, vis-à-vis du propriétaire, de tes voisins, de la loi.

J’AI BESOIN D’UNE ASSURANCE HABITATION

  • Demander la résidence en Italie : Au bout de 3 mois de permanence sur le sol Italie, tu dois déclarer ta résidence en Italie, et ce que tu sois salarié, sans emploi ou étudiant, tu dois te rendre au bureau de l’anagrafe de ta mairie, afin de te déclarer résident de la commune.
  • Annoncer le départ aux autorités françaises: Cette démarche doit être faite au moment où’ tu n’as plus aucun lien avec la France et que tu es officiellement installé en Italie. A’ travers le site du Service Public, tu pourras renseigner en une seule fois la CAF, les impôts, etc etc. N’oublie pas de signaler ton départ également à ta banque et aux différents services.
  • S’inscrire au service sanitaire italien : le système de santé italien, te sera accessible dès que tu auras établi ta résidence en Italie. Tu pourras te rendre au bureau de l’ASL plus proche de ton domicile, auprès duquel tu pourras te rendre pour l’inscription et le choix du médecin traitant en Italie.
  • Immatriculer un véhicule étranger en Italie : Tu pourras rouler en Italie avec une voiture française, seulement jusqu’à 60 jours après avoir déclaré ta résidence en Italie, sous peine d’amendes et d’immobilisation de ton véhicule. Crois-moi, un véhicule avec une plaque étrangère, est vite remarqué!
  • Demander la carte d’identité italienne : Une fois que tu as déclaré ta résidence en Italie, tu as le droit de demander ta carte d’identité italienne, qui reprend toutes tes données (Code fiscal, adresse italienne) mais ne sera valable qu’en Italie, puisque tu reste citoyen français, cela est tout de même, très pratique !
  • Demander une assurance automobile en Italie : Tu pourras assurer ton véhicule en Italie, seulement une fois que ton véhicule sera immatriculé en Italie, ce qui signifie que jusqu’à ce moment ton assurance française devra couvrir les éventuels sinistres.
  • Convertir ton permis de conduire étranger en Italie : Après deux ans de résidence en Italie, il sera nécessaire d’effectuer l’échange du permis de conduire étranger en Italie, en effet le système de points est différents en Italie puisqu’il commence à 20 points, jusqu’à arriver à un maximum de 30 points. Cela signifie que l’on perd beaucoup plus de points en cas d’infractions.

Vivre en Italie: avantages et inconvénients

Vivre en Italie, comme toute chose, présente des avantages et des inconvénients, nous avons dressé une petite liste pour te donner une idée globale de ce que représente une expatriation en Italie, mais il est évident que cette liste pourrait être beaucoup plus longue!

Vivre en Italie: avis

Sur notre chaine You Tube, tu pourras écouter les histoires de français en Italie, afin d’avoir d’autres retours sur différentes expériences et régions d’Italie. Il est important d’écouter plusieurs personnes avant de te faire une idée, car, selon nous chaque histoire est différente, et il n’y a que toi qui puisse savoir si ce choix est fait pour toi.
Désormais, il ne reste qu’à suivre étape par étape, les 20 démarches pour s’expatrier en Italie et venir vivre en Italie!

Aller en Italie
Aller en Italiehttps://www.allerenitalie.com
Nous sommes le 1er réseau de professionnels francophones en Italie (agences immobilières, assureurs, experts fiscaux, avocats, assistants administratifs) qui peut vous aider dans vos projets d'expatriation, emploi et immobilier en Italie. ---------- We are the leading network of professionals in Italy (real estate agencies, insurers, tax experts, lawyers, administrative assistants) who can assist you with your expatriation, employment, and real estate projects in Italy.

Articles conseillés