Comment obtenir l’équivalence des diplômes français en Italie?

Afin de pouvoir travailler en Italie avec des diplômes français, saches qu’il est indispensable, dans certains cas, d’entamer une démarche afin d’ obtenir l’équivalence des diplômes français en Italie.

En effet, en Italie tout comme en France, les diplômes obtenus dans des établissements étrangers ne sont pas forcément reconnus à leur juste valeur. Mais alors comment faire pour valoriser notre diplôme étranger en Italie?

Dans cet article, nous te donnerons toutes les informations nécessaires pour pouvoir déterminer si dans ton cas il sera nécessaire d’entamer ou non une démarche de reconnaissance de ton diplôme français ou étranger.

SOMMAIRE

1# Pourquoi faire reconnaître son diplôme en Italie?

Le système éducatif est propre à chaque pays, en France par exemple il existe une multitude de diplômes et de formations spécifiques (BTS, CAP, BEP, Licences Proféssionnelles) qui n’existent pas dans d’autres pays.

De plus l‘éducation nationale en France, prévoit l’altérnance dans la plupart des cursus proposés, afin d’offrir aux étudiants à la fois la formation et l’expérience proféssionnelle nécessaire. Cependant, cette approche n’est pas autant développé en Italie.

Ceci signifie, que les programmes français pour un même diplôme peuvent différer d’un pays à l’autre. Ainsi, ton diplôme qui a de la valeur en France ou dans ton pays d’origine, pourrait ne pas être reconnu à sa juste valeur en Italie.

Pour cela, il peut être utile de constituer un dossier et demander la reconnaissance de ce diplôme pour te permettre d’excercer tes fonctions dans les mêmes conditions.

2# Comment savoir si mon diplôme est reconnu en Italie?

La procédure pour la reconnaissance des diplômes est spécifique à chaque position et situation. Il est donc primordial de cibler ton projet pour que tu puisse t’adresser à la bonne instance.

Il n’est pas toujours facile de déterminer soi-même si ton diplôme français sera valable en Italie, mais heureusement il y a des institutions et des établissements partenaires qui peuvent t’aider à y voir plus clair!

Premièrement, un échange avec le consulat italien pourra te permettre d’avoir des informations et des conseils précieux!

Dans un deuxième temps, il faudra déterminer si ta proféssion est reglementée en Italie ou ne l’est pas. Cela signifie qu’il faudra comprendre si ton métier est soumis à l’autorisation d’une autorité compétente qui t’oblige à avoir une formation spécifique.

Pour avoir cette information tu peux effectuer une recherche rapide dans la base européenne des formations réglementées, qui te donnera plusieurs informations utiles sur la proféssion ainsi que l’autorité compétente qui pourra te renseigner.

De plus, le bureau des compétences étrangères qui se trouve à Rome ou le réseau Enic-Naric seront à ta disposition pour répondre à tes questions et t’aider dans tes démarches.

3# La reconnaissance de diplômes en Italie pour quels métiers?

De façon générale, la reconnaissance de diplômes en Italie est utile pour les métiers qualifiés.

Cela signifie, que selon ta situation, la reconnaissance ne sera pas forcément un passage obligatoire.reconnaissance-dun-diplome-en-italie

La question se posera si à un moment donné, si certaines de tes compétences ne sont pas prises en considération par ton employeur en Italie, ce qui pourrait freiner ta carrière.

4# La reconnaissance de diplômes pour les proféssions réglementées en Italie

Après avoir eu la certitude que notre proféssion est réglementée en Italie, il faudra contacter le CIMEA italien afin de demander un “attestato di comparabilità”.

Cet organisme, te demanderas toute la documentation relative à ta formation et à ton programme d’étude, afin de déterminer si ton niveau est équivalent à celui italien pour excercer ta proféssion.

Dans le cas, où le programme de ta formation serait différent de celui italien, le CIMEA pourrait te demander de valider les modules manquants afin d’être en mesure de délivrer cette attestation.

Si ton métier dépend directement d’un Ministère particulier : Ministère de l’éducation, Ministère de la santé… La demande d’équivalence devra être formulée directement auprès du Ministère compétent.

Par exemple, si tu travailles dans le domaine de l’enseignement: tu peux effectuer ta demande auprès du Ministère de l’Enseignement afin de pouvoir exercer dans des établissements publics.

Dans l’attente, il te sera tout de même possible d’exercer dans des établissements privés et pour ce faire, tu pourras postuler directement auprès des écoles.

Si tu travailles dans le domaine médical: tu peux effectuer ta demande auprès du Ministère de la santé afin de povoir exercer dans les établissements publics.

Par contre, si tu souhaites passer un concours: Il faudra oblogatoirement obtenir la reconnaissance ou demander une dérogation pour pouvoir passer le concours, sous condition selon l’art. 38 del d. lgs. 165/2001.

5# La reconnaissance de diplômes pour les proféssions non réglementées en Italie

la déclaration de valeur en italie

 

Pour les professions non règlementées par la législation nationale italienne, il n’est pas obligatoire d’obtenir une reconnaissance de diplôme, l’employeur est libre d’embaucher selon ses propres critères.

Cependant, tu as la possibilité de demander la déclaration de valeurs au consulat italien proche de ton domicile afin d’avoir un élément supplémentaire à joindre à ta candidature.

La déclaration de valeurs justifie et reconnaît ton niveau scolaire en donnant sa corréspondance italienne, c’est pour cela qu’il est important de la demander. Pour plus d’informations, tu peux te rendre au consulat italien plus proche de ton domicile qui te donnera la marche à suivre.

 

 

6# La reconnaissance de diplômes pour poursuivre ses études en Italie

Si tu es lycéen et que tu souhaites poursuivre tes études en t’inscrivant dans des universités italiennes, saches que le baccalauréat est reconnu au même niveau que l’esame di stato, maturità. Si tu as donc comme projet de t’inscrire dans une université italienne après avoir obtenu ton Bac en France, la procédure est classique. Il faudra t’adresser au bureau des ” Etudiants étrangers “de l’Université choisie.

Si tu es un étudiant universitaire: tu peux effectuer ton inscription classique dans une université italienne, tout en demandant une dispense pour les examens déjà validés en France.

L’enseignement supérieur en Italie se base, comme dans toute l’Europe sur l’obtention de crédits, tu peux donc choisir de partir seul ou avec un programme Erasmus pour pouvoir vivre en Italie, apprendre la langue italienne et pourquoi pas te positionner sur le marché de l’emploi en Italie!

Désormais, étudier à l’étranger devient de plus en plus facile car les différents pays et Ministères des Affaires Etrangères facilitent les échanges universitaires! Chaque pays a interêt à attirer les profils les plus brillants!

 

Articles conseillés