Ouvrir une chambre d’hôte en Italie

Si tu as déjà rêvé d’ouvrir une chambre d’hôte en Italie alors tu es au bon endroit pour repérer un maximum d’informations utiles! Le B&B, est souvent la première solution auquel nous pensons quand nous souhaitons partir vivre en Italie. C’est en effet le projet parfait pour créer notre propre havre de paix et notre propre indépendance financière pour faire face à nos besoins. Est-ce vraiment l’idée la plus simple? Que faut-il pour ouvrir un b&b en Italie? Ce sont des questions auquel nous allons essayer de répondre dans cet article qui pourra te servir de guide lors de la création de ton projet en Italie.

SOMMAIRE
  1. Le marché des Bed and Breakfast en Italie
  2. Acheter une maison en Italie
  3. Le tourisme en Italie
  4. Créer une entreprise en Italie
  5. Les démarches pour ouvrir un B&B en Italie
  6. Les 6 erreurs à ne pas faire en ouvrant un B&B en Italie

 

1- Le marché des Bed and Breakfast en Italie

Bed and breackfast italie

En 2020, il y avait près de 30 000 B&B en Italie déclarés auprès des mairies et de l‘Agenzia delle Entrate ce qui a pu donner du travail à 45 000 habitants.

Les B&B en Italie du Nord, sont plus nombreux que dans le reste du territoire. Contrairement à ce que nous pouvons penser, dans le sud de l’Italie, se trouve, en effet, la plus petite concentration de biens.

Cela est sans doutes dû en partie à la densité de population, au nombre de B&B disponibles qui est nettement supérieure en Italie du Nord.

Le prix moyen d’une nuit pour une chambre d’hôte en Italie  est de 66 euros et dans 90,2% des cas, le petit-déjeuner est compris dans le prix.

La plupart des proféssionnels possèdent un maximum de 3 chambres et vendent en moyenne 350 nuitées par an. 

Cette activité est principalement gérée par des femmes (65,2% des cas) qui ont en moyenne 53 ans.

 

Ces premières données, nous permettent d’avoir une première idée quant au cadre général des Bed and Breakfast en Italie, toutefois nous avons besoin d’autres informations pour comprendre comment nous situer face au marché existant.

 

2- Acheter une maison en Italie

Avant d’acheter une maison en Italie  dans le but d’ouvrir un B&B en Italie, il va falloir se poser quelques questions pour vérifier la faisabilité de ton projet en Italie.

L’Etat italien donne des avantages fiscaux aux personnes qui achètent un bien en Italie et décident de déclarer leur résidence principale en Italie sous la forme de réduction d’impôts et réductions sur les travaux rénovation sous certaines conditions.

Ceci dans le but d’aider les italiens à acquérir leur première maison et pouvoir construire leur vie de famille.

Malheureusement ces avantages ne s’appliquent pas dans le cas où tu as décidé de déclarer ce bien en tant que résidence secondaire en Italie, et c’est pourquoi il faudra que tu construise ton projet en sachant si le but final sera de vivre en Italie ou ailleurs.

Dans notre article dédié à l’achat d’une maison en Italie, tu pourras trouver tous les éléments qui concernent le prix des biens, les démarches, les bons plans pour acheter.

Toutesfois, n’oublies pas que dans le cas des B&B, il y a certaines règles à respecter quant aux normes éléctriques, la taille des pièces ( 14m2 pour une chambre double et 8m2 pour une chambre simple), la présence d’une salle de bain équipée, etc etc.

3- Le tourisme en Italie

 

le tourisme en italieAprès avoir vu les chiffres clé du marché des chambres d’hôtes en Italie, il est important de croiser ces données avec celles du tourisme en Italie afin de suivre le flux de touristes et ainsi cibler les zones plus appropriées pour un invéstissement immobilier en Italie.

Sans surprise, l’Italie est consideré comme l’un des plus beaux pays du monde et le 5ème plus visité.

Avec 65milions de touristes chaque année, provenant principalement d’Allemagne, France, et Suisse.

La majeure partie des touristes viennent pour visiter la Vénétie, le Trentin-Haut-Adige, la Lombardie et l’Emilie-Romagne mais pas seulement!

Le sud de l’Italie et les Iles sont très prisées et font le bonheur de nombreux touristes à la recherche de plage, de calme et de territoires sauvages.

Un rapport de l’Istat 2019-2020, a livré la liste des 25 villes les plus visitées en Italie, dont la majeure partie se trouve en Vénétie.

Dans l’image à droite, tu trouveras le classement officiel.

 

 

4- Créer une entreprise en Italie

Connaître le statut fiscal des chambres d’hôtes en Italie est un élément essentiel pour pouvoir commencer ton activité et ainsi pouvoir travailler en Italie.

La question que tu te poses sans doutes est, faut-il créer une entreprise en Italie pour pouvoir ouvrir un B&B en Italie?

La réponse est simple et il y a 2 cas de figures possibles: l’ouverture d’une activité familiale ou entrepreneuriale et en fonction des critères, tu vas comprendre dans quel cas de figure tu te trouves.

types de B&B en Italie

-L’activité familiale

Dans le cas d’une activité familiale, tu n’auras pas besoin de t’enregistrer en tant qu’auto-entrepreneur en Italie, mais tu devras avoir une autre source de revenus, tu ne pourras ouvrir que 270 jours l’année avec un minimum de 45 jours d’ouverture consécutifs et tu pourras proposer en chambres d’hôtes un maximum de 3 chambres et 6 lits.

Le bien ne devra pas être destiné uniquement à l’activité de B&B mais devra servir de résidence à un membre de ta famille ou à toi-même.

L’entretien des lieux et la préparation des petits-déjeuner doit être fait par tes soins ou ceux de ta famille et la publicité est limitée.

Cependant, chaque région est libre de définir ses propres règles en ce qui concerne le nombre de jours d’ouvertures, le nombre de chambres etc etc donc n’oublies pas de lire la réglemetation de la région concernée.

-L’activité entrepreunariale

Un entrepreneur est une personne qui a ouvert sa micro-entreprise en Italie et s’occupe de l’activité de B&B toute l’année, il peut se faire aider par des collaborateurs externes dans la gestion de cette activité.

Dans ce cas, le bien est totalement dédié à l’activité B&B et peut concerner 6 chambres, 12 lits au sein de 2 appartements dans une même structure.

Dans ce cas encore, chaque région est est libre de définir ses propres règles en ce qui concerne le nombre de jours d’ouvertures, le nombre de chambres etc etc donc n’oublies pas de lire la réglemetation de la région concernée.

-Comment ouvrir une societé en Italie?

Pour l’ouverture de ton activité d’auto-entrepreneur en Italie, nous te conseillons le cabinet d’experts comptables en ligne Fiscozen, disponible n’importe-où, n’importe quand, qui te mettra à disposition un conseiller italien expert en création d’entreprise, qui pourra t’aider à choisir le bon statut, s’occupera de l’ouverture de ta micro-entreprise, de remplir et transmettre ta déclaration d’impôts en Italie en te fournissant un outil facile à utiliser pour gérer tes factures et pouvoir le contacter à tout moment!

La première seance est gratuite et sans engagement, tu pourras poser toutes les questions que tu souhaites à un conseiller et si tu décides de confier a’ fiscozen l’ouverture de ton activité tu auras droit à une réduction de 50 euros. Nous avons testé et approuvé pour toi!

experts comptables italiens

Rappel gratuit 

 

5- Les démarches pour ouvrir un B&B en Italie

Que ton activité soit familiale ou proféssionnelle, tu devras effectuer la déclaration de ton début d’activitè auprès de la mairie où se trouve le bien. Il s’agit de la SCIA: segnalazione certificata di inizio attività qui a un coût variable de 30 à 150 euros.

Certaines communes, proposent d’effectuer cette déclaration en ligne.

Dans le cas d’une activité proféssionnelle, il faudra également s’inscrire à la chambre de commerce et s’inscrire au service de gestion des commerçants de l’INPS.

 

6- Les 6 erreurs à ne pas faire pour ouvrir un B&B en Italie

erreurs à ne pas faire pour ouvrir un B&B en Italie

Avant de te lancer dans ce nouveau projet, n’oublies pas de prendre un moment pour évaluer l’ensemble des éléments que nous avons évoqué.

Nous avons également dressé une liste d’erreurs à ne pas faire pour ouvrir un B&B en Italie.

Pour ne pas se tromper, il est préférable d’établir tout d’abord une étude de marché et ainsi cibler la zone idéale pour un invéstissement en Italie.

Une fois que tu as identifié la zone idéale, n’hésites pas à la visiter, à prendre le temps de voir quelques biens, rencontrer des proféssionnels en création d’entreprise afin de te faire guider dans ce projet.

Le financement d’une maison en Italie est un élément clé. Tu trouveras difficilement une banque en Italie qui te donne l’opportunité d’avoir un crédit immobilier, sans garantie, sans apport personnel. Il sera donc préférable de demander un crédit immobilier auprès de ta banque en France, qui te connait bien.

Si tu es en location en Italie, il est probable que tu veuille commencer cette activitè dans ton appartement afin de te faire une idée du marché local. Nous te conseillons de bien regarder ton contrat de location car dans la plupart des cas, les propriétaires refusent la sous-location ou n’acceptent pas l’accueil d’étrangers. C’est souvent une cause de révocation de contrat.

Articles conseillés